Le suivi de grossesse

Pour accoucher à PHAM il faut être en bonne santé et avoir une grossesse qui se déroule normalement. Les critères précis d’accouchement à la maison de naissance sont encadrés par la Haute Autorité de Santé (HAS). Elle précise par exemple que les femmes ayant un antécédent de césarienne ou les femmes dont le bébé se présente par le siège ne peuvent pas accoucher en maison de naissance.

Si en cours de grossesse un facteur de risque, empêchant la naissance à PHAM, apparaît vous serez réorientée par votre sage-femme vers la maternité partenaire pour assurer la suite des soins.

Les sages-femmes de PHAM vous proposent un suivi personnalisé soit au sein des locaux de la maison de naissance soit dans leur cabinet respectif.

Les sages-femmes de la maison de naissance travaillent en binômes pour une meilleure organisation de leur disponibilité au moment de votre accouchement. Vous rencontrerez les deux sages-femmes du binôme au cours de votre grossesse.

Au huitième mois, vous prendrez rendez-vous avec un anesthésiste de la maternité partenaire. Ce rendez-vous est obligatoire pour que vous soyez connue de la maternité en cas de transfert en urgence.