La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Le suivi de grossesse

Pour accoucher à PHAM il faut être en bonne santé et avoir une grossesse qui se déroule normalement. Les critères précis d'accouchement à la maison de naissance sont encadrés par la Haute Autorité de Santé (HAS). Elle précise par exemple que les femmes ayant un antécédent de césarienne ou les femmes dont le bébé se présente par le siège ne peuvent pas accoucher en maison de naissance.

Si en cours de grossesse un facteur de risque, empêchant la naissance à PHAM, apparaît vous serez réorientée par votre sage-femme vers la maternité partenaire pour assurer la suite des soins.

Les sages-femmes de PHAM vous proposent un suivi personnalisé soit au sein des locaux de la maison de naissance soit dans leur cabinet respectif.

Les sages-femmes de la maison de naissance travaillent en binômes pour une meilleure organisation de leur disponibilité au moment de votre accouchement. Vous rencontrerez les deux sages-femmes du binôme au cours de votre grossesse.

Au huitième mois, vous prendrez rendez-vous avec un anesthésiste de la maternité partenaire. Ce rendez-vous est obligatoire pour que vous soyez connue de la maternité en cas de transfert en urgence.

 

J'habite loin, pas de panique

Si vous habitez loin, vos sages-femmes référentes peuvent être trop éloignées pour assurer le suivi à domicile après l'accouchement. Dans ce cas, on vous demandera de trouver une sage-femme près de chez vous pour assurer ces visites.

Vous pouvez aussi vous mettre en quête d'une solution d'hébergement à côté de PHAM pour quelques jours. Nous avons une petite liste d'adresses à vous communiquer, qui ne demande qu'à s’étoffer.

 

Le travail

Au moment de votre accouchement, vous contactez la sage-femme du binôme qui est d'astreinte à cette date. Le calendrier des astreintes vous est communiqué en fin de grossesse.

Une de vos sages-femmes référente est donc présente pendant toute la durée du travail, la naissance de votre bébé et au minimum durant les 2 heures suivantes.

Avant la naissance une autre sage-femme se joindra à elle : la sage-femme 2. Sa présence, rendue obligatoire pas le cahier des charges de l'HAS, est vraiment confortable pour les sages-femmes et les patientes et indispensable en cas de transfert vers la maternité partenaire. Mais si vous ne souhaitez pas que la sage-femme 2 pénètre dans votre bulle, elle n’interviendra qu’en cas de nécessité à la demande de votre référente.

Les naissances sont le plus naturelles possible et se déroulent dans un endroit chaleureux, en lumière atténuée, en silence, en musique ou en «vocalises». Nous cherchons à préserver au maximum votre intimité. Vous pourrez occuper l’espace comme vous en aurez envie sur le moment : sur un lit, au sol sur les tapis, dans la chaise hamac ou dans l’eau.Vous avez à votre disposition un tabouret d'accouchement pour être semi accroupie, un ballon pour vous bercer à genoux , la barre de hamac pour vous suspendre...

En cas de besoin de médicalisation plus importante au cours de l'accouchement, le transfert vers la maternité partenaire se fait en quelques minutes. Sur place l'équipe de cette dernière prend le relais.

C’est votre accouchement et vous avez bien entendu la possibilité de demander l’aide d’une analgésie péridurale. Pour cela votre transfert vers la maternité partenaire sera nécessaire. Mais sachez que votre sage-femme, qui est là pour vous accompagner, aura auparavant fait tout ce qui sera possible pour vous permettre d'aller au bout de votre projet et de vivre au mieux de vos désirs.

 

L'Accouchement

Vous serez libre de vous installer dans la position de votre choix.

L'usage de l'épisiotomie sera rarissime car quasiment inutile : vous aurez certainement préparé votre périnée par des auto-massages durant les semaines précédentes et surtout on laissera le temps à la tête d'avancer lentement sur ce périnée pour le distendre doucement.

Après la naissance votre bébé est posé contre vous. Votre bébé ne vous quittera à aucun moment , l'évaluation de son état pouvant se faire simplement en l'observant. La section du cordon n'est pas immédiate mais la mise au sein, oui, si vous le désirez.

Si votre bébé a besoin de soins d'urgence, la maison de naissance a tout l'équipement nécessaire pour réaliser les premiers gestes en attendant un transfert vers la maternité partenaire.

 

Le retour à la maison

Les maisons de naissance ne sont pas des lieux d’hospitalisation. Les familles rentrent chez elles dans les heures qui suivent l'arrivée du bébé.

Votre sage-femme effectuera le suivi quotidien des suites de couches à domicile. A minima, votre sage-femme vous rendra visite les trois premiers jours suivant la naissance.

Elle vous guidera pour l’allaitement et les soins à votre bébé. Elle restera votre contact privilégié pendant les jours suivants et parfois les semaines ! Vous pourrez aussi la revoir pour la visite de suites de couches et la rééducation périnéale.

 

Tous les tests de dépistage du nouveau-né vous seront proposés.

Le "test de guthrie" est pratiqué à domicile le troisième jour après l'accouchement par votre sage-femme.

Pour le test de dépistage de la surdité, vous devrez prendre rendez-vous avec une sage-femme de PHAM au cours du premier mois de vie. Cet examen est exclusivement pratiqué dans les locaux de la maison de naissance.

 

Votre bébé doit bénéficier d'un examen clinique par un médecin au cours de ses huit premiers jours de vie. Ce médecin peut être un pédiatre ou bien un médecin généraliste. Il convient de le prévenir en amont de votre projet.

 

Honoraires

Les sages-femmes de la maison de naissance pratiquent des honoraires conformes aux tarifs de l'assurance maladie.

Seul l'accouchement fait l'objet d'un dépassement (dit dépassement d'exigence) afin de rémunérer les sages-femmes à la hauteur de la disponibilité, de la responsabilité et du temps qu'elles consacrent aux accouchements.

La structure maison de naissance fonctionne grâce à une dotation versée par l'Agence Régionale de Santé (ARS) au titre de l'expérimentation.

Par ailleurs pour accoucher à la maison de naissance vous devez adhérer à l'association et vous acquitter du montant de votre adhésion. Ce montant est fixé annuellement : 20 euros pour l'année 2017.

Carnet Rose

En 2016, 32 bébés ont vécus leurs premières heures à PHAM.


 En 2017, ils sont déjà 18 avoir vécu leurs premières heures à PHAM.


 Les 5 bébés de mars:

Sacha, Ylan, Ariane, Malva, Kali

Ils sont finalement nés à la maternité:

Zachary, Zacharya, Ayeh, Loup